Evénements

Colloque international

De B à X. Faire (l’histoire de) l’art depuis John Berger 

Date: 11 octobre – 12 octobre 2018
Lieux: 11 octobre: SIK-ISEA, Antenne romande, UNIL-Chamberonne, 1015 Lausanne; 12 octobre: Musée de l’Elysée, Avenue de l’Elysée 18, 1006 Lausanne


L’Institut suisse pour l’étude de l’art (SIK-ISEA), en collaboration avec le Musée de l’Elysée et l’Université de Berne, proposent d'interroger la production des discours alternatifs et engagés sur l’art, et leur réception au cours des cinquante dernières années. Dans le cadre d'un colloque international le 11 et 12 octobre 2018, intitulé De B à X. Faire (l’histoire de) l’art depuis John Berger, l’attention portera notamment sur une certaine pratique et pragmatique des images, où le montage, la confrontation et le voisinage seront explorés en tant que moteurs créatifs et processus épistémologiques.

Qu’est-ce qui surgit du rapprochement, de l’interaction, parfois sans un mot? Comment le médium photographique configure-t-il une certaine vision de l'art et diffuse-t-il une certaine version de ses récits? Quel rôle le film ou la série télévisuelle jouent-ils dès lors dans la diffusion, la perception et la critique d’œuvres plastiques? Quelle est l’intensité spécifique du faire, de l’agir? Quel sens dégager des corps, des voix et des émotions dans les salles d’exposition? Que raconte la disposition des images en galerie?

Croisant les démarches théoriques et pratiques, les discussions seront menées sur le terrain aussi bien académique que muséal, alternant entre le site de l’Antenne romande de SIK-ISEA à l’Université de Lausanne et celui du Musée de l’Elysée, alors en période d’accrochage. Plus largement, cette rencontre est également l’occasion de discuter du/des devenir/s de l’histoire de l’art comme discipline, aussi bien en contexte universitaire que muséal. Le titre de notre proposition, inspiré par un livre de Berger – From A to X. A Story in Letters, Brooklyn/London: Verso Books, 2008 – a bien une dimension prospective et non-dogmatique: quelles sont les pistes pour les futurs d’une discipline souvent déclarée en crise? Quelles sont les convergences et les écarts entre les différents acteurs, toujours plus nombreux tandis que les écoles d’art en Suisse établissent aussi la possibilité de réaliser un doctorat? Loin de prétendre à l’exhaustivité ou à la fixité, cette rencontre est aussi une occasion de réfléchir aux méthodes et horizons de l’histoire de l’art en Suisse et ailleurs.

Appel à communications