Successions d‘artistes

Évaluation & valorisation

© by Andrea Brunner

Trier

Aux yeux des héritiers, le musée représente l’institution toute désignée pour placer les œuvres laissées par un artiste. Or accueillir une collection engage de nombreuses ressources internes, dont ne disposent pas forcément les institutions sollicitées. Dans ce contexte, il est nécessaire d’opérer un tri, non seulement pour des raisons financières liées à la conservation d’un fonds, mais également pour présenter à d’éventuels partenaires une sélection d’œuvres de qualité, susceptible de les convaincre.
Références & documents

Classer

L’ordonnance originelle d’un fonds peut apporter a posteriori de précieux éclaircissements sur le processus de création et ainsi contextualiser les œuvres. Prendre connaissance du fonds dans son ensemble constitue donc l’étape préliminaire à toute forme d’action. Dans un deuxième temps, la détermination des différents médiums investis par l’artiste permettra de faire la lumière sur les composants du fonds, d’opérer un premier classement et de se familiariser avec les phases de création.
Références & documents

Évaluer

Les premières mesures exposées plus haut permettent d’obtenir une vue d’ensemble de la structure et des composants du fonds. Elles sont indispensables pour se faire une opinion de sa qualité et en déterminer les œuvres majeures. Il convient dès lors de procéder à l’évaluation des œuvres par catégories, dont voici une proposition.
Références & documents

Valoriser

En règle générale, les dépôts des cantons, des villes et des musées sont saturés, de sorte que l’intégration d’œuvres à une collection n’est acceptée qu’après stricte sélection. Cibler les institutions ayant eu un lien avec l’artiste de son vivant (exposition en musées ou galeries) augmentera donc vos chances d’aboutir à un partenariat. Il est important que le détenteur du fonds se détourne de l’idée de transmettre le fonds dans sa totalité à une institution.
Références & documents