Publications en cours

Un dialogue sur lʼart. La correspondance entre Léopold Robert et Maximilien de Meuron

Direction
Paul-André Jaccard (jusqu'au 31.5.2013), Sarah Burkhalter (depuis le 1.8.2013), Pascal Griener (Université de Neuchâtel)
Auteurs
Pascal Griener, Laurent Langer
Partenaire
Université de Neuchâtel, Faculté des lettres, Institut d'histoire de l'art et de muséologie (Pascal Griener)

Description du projet

Formé à l’école de Jacques-Louis David, Léopold Robert (1794–1835) s’est fixé à Rome puis à Venise, d’où il a entretenu une abondante correspondance avec ses amateurs, sa famille et ses amis. L’échange épistolaire inédit avec le peintre Maximilien de Meuron fait l’objet de cet ouvrage comprenant une édition critique, annotée et commentée de ces lettres, précédée d’un essai axé sur les principes et les fonctions de la correspondance d’artiste à l’époque romantique.

Louis-Léopold Robert, L'arrivée des moissonneurs dans les marais Pontins, 1830, huile sur toile, 141,7 x 212 cm, Musée du Louvre, Paris

Le projet est soutenu financièrement par:

Académie suisse des sciences humaines et sociales (ASHH), Berne