Projets de recherche

Niklaus Manuel (env. 1484–1530). Catalogue raisonné. Version imprimée et en ligne

Direction
Juerg Albrecht (bis 31.1.2015), Katharina Ammann (ab 1.4.2015)
Partenaire
Hans Christoph von Tavel, Burgerbibliothek Berne
Auteurs
Hans Christoph von Tavel, Michael Egli, avec des contributions de Petra Barton Sigrist
Durée
2007–2017
Série
Catalogues raisonnés d’artistes suisses, volume 29

Description du projet

Inventaire et étude scientifique des dessins, esquisses, gravures sur bois, peintures sur panneau, sur tissu et peintures murales. Le but étant la publication d’un catalogue raisonné de près de 300 numéros, y compris les oeuvres d’attribution incertaine; sur ce nombre, on peut considérer que Manuel a réalisé de sa propre main environ 140 objets. Cela suppose d’exploiter des sources et des archives et de clarifier les anciennes attributions. En complément au catalogue et à la biographie détaillée, l’ouvrage abordera des sujets spécifiques, des problèmes liés au statut de l’artiste ainsi que la question de l’image au temps de la Réforme.

Cette publication sera publiée conjointement dans les séries «Schriften der Burgerbibliothek Bern» de la Burgerbibliothek de Berne et «Catalogues raisonnés d’artistes suisses» de SIK-ISEA. Le catalogue paraîtra à l’occasion de l’exposition sur la vie et l’œuvre de Niklaus Manuel du Musée historique de Berne en 2017. En complément au catalogue raisonné imprimé, la version en ligne, à l’adresse www.niklaus-manuel.ch ouvre de nouvelles possibilités de recherche.

Commander la publication  

Répertoire en ligne: www.niklaus-manuel.ch (en libre accès dès le 30.3.2017)

Niklaus Manuel, Le jugement de Pâris, vers 1519, tempera sur toile, non vernie (dite «Tüchleinmalerei»), 227,8 x 165,3 cm, Kunstmuseum Basel, Inv. 422, Photo: Kunstmuseum Basel (Martin P. Bühler)

Niklaus Manuel, intérieur du panneau gauche du retable de sainte Anne: Begegnung von Joachim und Anna an der Goldenen Pforte, 1514–1515, technique mixte sur bois, 120,5 x 83,6 cm, Kunstmuseum Bern, dépôt de la Fondation Gottfried Keller, Photo: SIK-ISEA, Zürich (Philipp Hitz)

Niklaus Manuel, Votivbild der heiligen Anna selbdritt, vers 1517, peinture sur mouchoir, 139 x 112 cm, Kunstmuseum Basel, Photo: Kunstmuseum Basel (Martin P. Bühler)

Niklaus Manuel, Lucretia, 1517, technique mixte sur bois, 32,4 x 26,9 cm, Kunstmuseum Basel, Photo: Kunstmuseum Basel (Martin P. Bühler)

Niklaus Manuel, Enthauptung Johannes des Täufers, vers 1517–1518, tempera sur bois, 33,8 x 25,9 cm, Kunstmuseum Basel, Poto: Kunstmuseum Basel (Martin P. Bühler)

Niklaus Manuel, Selbstbildnis, 1520, technique mixte sur parchemin, 34,4 x 28,5 cm, Kunstmuseum Bern, Foto: SIK-ISEA, Zürich (Philipp Hitz)

Niklaus Manuel, Liebeshandel, vers 1512/1514, encre noire à la plume et lavis rehaussé de blanc et partiellement jauni au pinceau sur papier rouille, 20,7 x 19,2 cm, Kunstmuseum Basel, Cabinet des estampes, Photo: Kunstmuseum Basel (Martin P. Bühler)

Niklaus Manuel, Hexe, den Schädel Manuels durch die Lüfte tragend, vers 1513, encre noire à la plume, rehaussée de blanc sur papier brun-orange, 30,9 x 20,9 cm, Kunstmuseum Basel, Cabinet des estampes, Photo: Kunstmuseum Basel (Martin P. Bühler)

Niklaus Manuel, Studie zu einer Törichten Jungfrau, vers 1514, pierre noire sur papier, 30,9 x 20,2 cm, Kunstmuseum Basel, Cabinet des estampes, Photo: Kunstmuseum Basel (Martin P. Bühler)

Niklaus Manuel, Verspottung Christi, vers 1514, encre brun-noir à la plume, rehaussée de blanc au pinceau, nimbe à la feuille d’or, sur papier brun-rouge, 31,2 x 21,5 cm, Los Angeles, The J. Paul Getty Museum, Photo: The J. Paul Getty Museum

Niklaus Manuel, Felseninsel, vers 1515, encre noire à la plume sur papier, 25,9 x 19,9 cm, Staatliche Museen zu Berlin, Cabinet des estampes, Photo: bpk / Cabinet des estampes, SMB (Jörg P. Anders)

Niklaus Manuel, panneau du petit livre d’écriture: Tod und Mädchen, vers 1517, craie rehaussée à l’aquarelle sur bois, 10,7 x 8 cm, Kunstmuseum Basel, Cabinet des estampes, Photo: Kunstmuseum Basel (Martin P. Bühler)

Niklaus Manuel, Maria und Kind vor einer Säule, vers 1518/1520, encre noire à la plume, rehaussée de blanc sur papier brun, 31 x 21 cm, Staatliche Museen zu Berlin, Cabinet des estampes, Photo: bpk / Cabinet des estampes, SMB (Jörg P. Anders)

Niklaus Manuel, König Josia lässt die Götzenbilder zerstören, 1527, encre brune à la plume, lavis de gris et de brun, teinté de rouge-brun, 43 x 31,9 cm, Kunstmuseum Basel, Cabinet des estampes, Photo: Kunstmuseum Basel (Martin P. Bühler)

Le projet a été soutenu financièrement par:

    • Athene Stiftung, Basel
    • Jean Bonna, Genf
    • Burgergemeinde Bern, Burgerbibliothek
    • Burgerliche Ersparniskasse Bern, Genossenschaft
    • Donation Maria Bindschedler, Zürich
    • Ernst Göhner Stiftung, Zug
    • Fondation Johanna Dürmüller-Bol, Muri bei Bern
    • Freiwillige Akademische Gesellschaft Basel
    • Gesellschaft zu Ober-Gerwern, Bern
    • Gottfried und Ursula Schäppi-Jecklin Stiftung, Horgen
    • GVB Kulturstiftung, Bern
    • Koller Auktionen AG, Zürich
    • Pierre Kottelat, Zürich
    • Kultur Stadt Bern
    • Kultur-Stiftung der Burgergemeinde Bern
    • Pro Helvetia, Schweizer Kulturstiftung (Online-Version)
    • Erwin Reinhardt, Bern
    • Ruth & Arthur Scherbarth Stiftung, Bern
    • Schweizerischer Nationalfonds zur Förderung der wissenschaftlichen Forschung, Bern
    • Starr International Foundation, Zug
    • Stiftung Graphica Helvetica, Bern
    • Stiftung Pro Scientia et Arte, Bern
    • Stiftung Vinetum, Biel
    • Susann Häusler-Stiftung, Bern
    • Swisslos / Kultur Kanton Bern
    • Ursula Wirz-Stiftung, Bern
    • Zunftgesellschaft zum Affen, Bern
    • Ainsi que des mécènes souhaitant garder l’anonymat