Publications en cours

Acteurs et actrices du marché de l’art en Suisse

Direction
Roger Fayet, Tabea Schindler
Codirection des publications
Monika Brunner
Doctorantes
Sina Knopf, Simone-Tamara Nold, Leonie Singer
Partenaire
Prof. Dr. Bärbel Küster, Université de Zurich
Durée
2022–2026

Description du projet

En 2020, la Suisse occupait la cinquième place du marché international de l’art, précédée des États-Unis, de la Chine, de la Grande-Bretagne et de la France – une raison déterminante, s’il en faut, d’examiner de près l’histoire et l’évolution de ce secteur dans notre pays. Jusqu’ici, les études se sont surtout penchées sur les évènements des années 1930 et 1940, sur la progression récente du marché de l’art ainsi que sur son cadre juridique. À ce jour, une étude chronologique à grande échelle du marché de l’art en Suisse fait défaut, et ce en dépit que le pays ait joué très tôt un rôle de plaque tournante au niveau international en raison de sa position centrale en Europe, de ses liens avec les états voisins et de ses lois favorables au commerce. Le projet Acteurs et actrices du marché de l’art en Suisse souhaite, en l’espace de quatre ans, combler cette lacune.

Comme l’indique son titre, le projet met l’accent sur les acteurs et actrices du marché de l’art que sont les individus, les institutions et les plateformes de commerce. Principalement axé sur la vente des arts visuels, il s’étend des débuts de l’ère moderne à l’époque actuelle. Les premiers centres d’activité commerciale liés à l’art se sont développés à Bâle, à Berne et à Genève, pour ensuite s’établir à Zurich au cours du XIXe siècle, puis à Lausanne et à Lucerne.

Les résultats de ce projet seront publiés en accès libre sous trois formes :1) une monographie, écrite à plusieurs mains, sur l’histoire du marché de l’art en Suisse ; 2) une base de données réunissant les acteurs et actrices du marché de l’art en Suisse, reliée en termes techniques et de contenu à la base de données de l’Institut, et qui sera intégrée au portail de recherche de SIK-ISEA ; 3) trois thèses doctorales rédigées par des chercheuses en début de carrière, lesquelles se concentreront sur deux époques phares du marché de l’art helvétique (Leonie Singer : Le Commerce des livres et des estampes au XVIIe siècle en Suisse, Sina Knopf : La Position du marchand d’art Hans Wendland dans le réseau commercial d’art nazi, Simone-Tamara Nold : Les Collections privées étrangères dans les musées suisses. Les dépôts et leur importance pour le marché de l’art suisse dans les années 1930 et 1940).

Symposium interdisciplinaire

Maria Netter, «Le marchand d’art Eberhard W. Kornfeld», 1976, photographie noir et blanc, © Maria Netter, SIK-ISEA, Courtesy Fondation suisse pour la photographie

Aperçu des fonds manuscrits des Archives suisses de l’art

Aperçu des fonds manuscrits des Archives suisses de l’art

Le projet est soutenu financièrement par:

  • le Fonds national suisse (FNS), Berne 
  • d’autres fondations ainsi que des mécènes privé·e·s